Actualités

Consulter les archives

Un succès pour la Journée de l’économie sociale GÎM 2019

28/10/2019

L’événement régional annuel du Pôle d’économie sociale Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, tenu le 24 octobre 2019 sous le thème « L’entrepreneuriat collectif : un modèle d’affaires en effervescence en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine », a accueilli près d’une cinquantaine de participants à L’Anse-au-Griffon.

« La Journée a permis de resserrer les liens entre les entreprises d’économie sociale du territoire et nos partenaires, affirme la directrice du Pôle, Denise Jalbert. Nous sommes très satisfaits : il y avait beaucoup de jeunes présents, des échanges constructifs. Nous souhaitons que nos membres s’identifient au Pôle et à l’économie sociale, et nous croyons que l’événement a permis d’accroître le sentiment d’appartenance des entreprises collectives présentes. » 

La Journée de l’économie sociale s’est amorcée par l’assemblée générale annuelle du Pôle. Le conseil d’administration est dorénavant composé de Charles-Eugène Cyr de la radio CFIM et de Roméo Deraspe de la coopérative de services d’aide à domicile L’Essentiel (Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine); de Nathalie Dupont de la Maison L’Essentielle et de Ginette Migneault du CACI – Centre d’accès communautaire Internet (MRC de La Haute-Gaspésie); d’André Richard de la corporation d’aide à domicile Multi-services et de Stéphane Brochu du Festival Musique du bout du monde (MRC de La Côte-de-Gaspé); de David Bourdages du CIRADD et de Sandra McNeil de CIEU FM (MRC d’Avignon); ainsi que de Nathalie Duguay de l’Association des aînés MRC Rocher-Percé et d’Elsa Pépin du Parc du Bourg de Pabos (MRC du Rocher-Percé). Notons qu’il s’agit d’un premier mandat au CA pour Mme Pépin, alors que les autres mandats étaient reconduits. Deux postes sont à pourvoir dans la MRC de Bonaventure. MM. Richard, Deraspe et Brochu sont à nouveau respectivement président, vice-président et secrétaire-trésorier.

À la suite de l’AGA, Florent Lado Nogning, directeur régional du ministère de l’Économie et de l’Innovation, a effectué une allocution rappelant toute l’importance du secteur de l’économie sociale dans la région, au Québec et ailleurs. Un panel intitulé « Les retombées des entreprises d’économie sociale sur nos territoires » a ensuite été présenté. Il était formé de dirigeants d’entreprises d’économie sociale : Elsa Pépin, directrice générale de la Corporation du Bourg de Pabos (Pabos Mills);  Yanik Élément, directeur de la coopérative culturelle La machine à truc (Mont-Louis);  Paul Lemieux, vice-président de la Corporation du Mont-Saint-Joseph (Carleton-sur-Mer); et Dave Synnott, directeur général de Radio-Gaspésie (Gaspé). « Chaque organisation a présenté ses nombreux impacts économiques et sociaux dans le milieu, dont la bonification de l’offre de nos communautés, la création d’emplois et le fait de constituer un important levier économique », souligne Mme Jalbert. 

En après-midi, les personnes présentes ont participé à un atelier (communications, entrepreneuriat social ou emploi) avant d’assister à une vitrine express « Financement des entreprises d’économie sociale ». Cette vitrine était présentée en collaboration avec des partenaires du Pôle : le ministère de l’Économie et de l’Innovation, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, le Réseau d’investissement social du Québec, la Fiducie du Chantier de l’économie sociale et le Fonds Écoleader.

Enfin, la nouvelle chargée de projet du Pôle, Johannie Leblanc, a invité les personnes présentes à demeurer à l’affût de l’initiative d’incubateurs jeunesse SISMIC-GÎM, qui sera lancée très bientôt sur le territoire selon l’entente de service intervenue avec le Chantier de l’économie sociale. 

À propos de l’économie sociale et du Pôle

Les entreprises d’économie sociale se distinguent en effectuant la vente ou l’échange de biens et services non pas pour faire du profit, mais pour répondre aux besoins de ses membres ou de la communauté qui les accueillent. Prenant la forme de coopératives, de mutuelles ou d’organismes à but non lucratif, elles sont exploitées conformément aux principes suivants : gestion démocratique, autonomie de gestion, réponse à un besoin, primauté des personnes sur le capital et prise en charge collective.

Dédié au développement de l’économie sociale sur son territoire, le Pôle regroupe les entreprises collectives de la région. Il travaille pour elles et avec elles à les renforcer; à valoriser l’économie sociale, ses principes et ses retombées; à soutenir l’émergence de l’économie sociale comme modèle entrepreneurial de développement territorial; et à déployer un écosystème de soutien fort.

Selon L’économie sociale au Québec – Portrait statistique 2016, publié en 2019, on retrouve 350 entreprises d’économie sociale en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. Ces entreprises emploient près de 3700 personnes et génèrent un chiffre d’affaires totalisant 347 M$, dont 89 % provient de la vente de produits et services.