ACTUALITÉS/ACTIVITÉS

Faire sa marque en économie sociale : un succès pour l’édition 2022 de la Journée régionale de l’économie sociale

La thématique « Faire sa marque en économie sociale » a pris tout son sens jeudi le 9 juin dernier, à l’occasion de la Journée régionale de l’économie sociale où la programmation s’est développée autour des valeurs portées par le mouvement. Ce sont près d’une soixantaine de participants qui se sont joints à l’événement hybride prenant place aux Îles-de-la-Madeleine et accessible virtuellement en matinée. 

Les entreprises d’économies sociales (EÉS) et partenaires socioéconomiques locaux et régionaux étaient conviés dès 9h pour la tenue de l’assemblée générale annuelle du Pôle d’économie sociale GÎM.  Dès 10h30, la Journée de l’économie sociale régionale s’est amorcée officiellement avec le discours d’ouverture de la présidente du Pôle, Sandra McNeil, suivi du Maire de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, puis d’Annie Lebel, directrice d’Accès Entreprise Îles-de-la-Madeleine.  

La première activité de la programmation était un panel d’entreprises collectives autour de la question : « comment refléter les principes de l’économie sociale dans son entreprise ». L’échange dynamique et concret a été rythmé par les prises de paroles des panélistes Mylaine St-Onge de l’entreprise Ré-Utîles, Raphaël De La Durantaye, de l’École de Cirque des Îles, Cindy Mae Arsenault de la Coopérative École Cindy Mae Danse (CÉCMD) et Roméo Déraspe, de la Corporation d’aide à domicile l’Essentiel 

Sur l’heure du dîner, nous avons eu la chance de profiter d’un échauffement avec Cindy Mae de la CÉCMD.  Notre constat : quel bienfait de se dégourdir lors de congrès et colloques ! 

L’après-midi s’est amorcé avec la directrice du Chantier de l’économie sociale, Béatrice Alain, qui partageait des initiatives inspirantes tirées du Québec et de l’Écosse, d’où elle revenait d’un voyage pour développer de nouveaux partenariats. On y a parlé d’idées évocatrices pour la région GÎM telle que la reprise collective d’une Île, le développement de logements saisonniers, la gestion du tourisme et plusieurs autres éléments touchant directement l’économie sociale au service du développement et de la résilience des communautés. 

À 14h45, débutait la présentation de l’écosystème de soutien en économie sociale par Julie Madore, directrice du Pôle. Cette présentation globale fut l’occasion de souligner les acteurs locaux, régionaux, provinciaux et nationaux. C’était aussi le premier pas vers le continuum de service en économie sociale que réalisera le Pôle au cours de l’année 2022. La présentation s’est bouclée par un atelier de maillage ayant comme objectif de susciter la collaboration et le partage de connaissances entre entreprises collectives et avec les partenaires socioéconomiques. 

Pour terminer la journée sur une note plus légère, le dernier atelier demandait aux participants de développer des messages qui reflètent les valeurs et les actions de leurs organisations. Un atelier qui est utile autant pour communiquer avec ses partenaires, ses employés, ses futurs administrateurs et ses clients ! 

On constate cette année que l’économie sociale s’impose encore plus comme l’un des maillons forts de l’économie dans la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (GÎM). Le Pôle d’économie sociale GÎM est fier de ses accomplissements lors de l’année 2021-2022 et produira sous peu un communiqué de presse pour faire un bilan de ses actions et du développement de l’économie sociale en GÎM.  

Autres actualités